Kamouraska en bref

Entre-Nous, Les paniers du Kamouraska: Rendre les produits locaux accessibles

Source: Sophie Bernard, collaboration lapresse.ca,

» le 10 février 2012



 Julie Sénéchal, propriétaire de l’entreprise Entre-Nous, Les paniers du Kamouraska, s’est donné pour mandat de rendre les produits locaux accessibles. (Crédit photo Marc Larouche, Le Soleil).
Julie Sénéchal, propriétaire de l’entreprise Entre-Nous, Les paniers du Kamouraska, s’est donné pour mandat de rendre les produits locaux accessibles. (Crédit photo Marc Larouche, Le Soleil).

Kamouraska - Entre-Nous, Les Paniers du Kamouraska, petite entreprise qui propose un réseau alimentaire de proximité, vient à peine de souffler sa première bougie. Pour souligner cet anniversaire, les locateurs de la PME de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie lancée à la fin de 2010 lui ont offert une chambre réfrigérée. Pour Julie Sénéchal, fondatrice et propriétaire d’Entre-Nous, cette nouvelle chambre froide arrive à point nommé.

«Entre-Nous a été créé pour rendre les produits locaux accessibles dans la région et ailleurs, explique Julie Sénéchal. Une quarantaine de producteurs très diversifiés de légumes, fromages, charcuterie et plats préparés me les fournissent et j’assemble les paniers que les gens viennent chercher ou que je livre dans différents points de chute.» Entre-Nous compte déjà 200 abonnés, individuels ou de groupe. «J’envoie aux abonnés la liste des produits chaque semaine, je compile les demandes, puis je passe les commandes auprès des producteurs, explique la jeune entrepreneure. De cette façon, il n’y a aucune perte.»

Julie Sénéchal se voit comme une courtière rurale en ville, offrant aux consommateurs de sa région d’acheter directement au producteur. «On peut acheter, entier ou en demi, un bœuf, un porc, un veau ou un agneau, précise-t-elle. C’est d’autant plus intéressant qu’il y a une belle diversité agroalimentaire et des centres d’expertise dans la MRC de Kamouraska.» Dès la première année, l’entreprise a vendu 100 000 $ en produits.

La fondatrice d’Entre-Nous, issue du milieu communautaire, a obtenu une aide financière de 5000$ et des conseils techniques du centre local de développement du Kamouraska et, après quatre demandes, elle a pu participer au programme Diversification et commercialisation en circuit court en région du ministère de l’Agriculture. En 2011, elle a obtenu une bourse de 5 000 $ offerte par la Fondation J. Armand Bombardier dans le cadre du programme À go, on change le monde, organisé par l’Institut du Nouveau Monde.

Julie Sénéchal voudrait bien faire découvrir les produits de sa région aux chefs de toute la province. Le village de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie est certes loin des grands centres, mais l’entrepreneure serait prête à livrer ses produits tant à Québec qu’à Montréal.

Consultez l’article original Externe.

Le contenu de cette page est une collaboration de la Vitrine du Bas-Saint-Laurent.